Frédéric-Gaël THEURIAU
Site web de Frédéric-Gaël Theuriau  
  La biographie
  Les travaux de recherche
  Les publications
  Les coupures de presse
  Citations critiques
  Pour commander
  Liens utiles
La biographie


LA BIOGRAPHIE



Contact professionnel

 

. Nom : Theuriau

. Prénom : Frédéric-Gaël

. Titres : Docteur en langue et littérature françaises, chercheur associé à l’Université François-Rabelais de Tours, membre chercheur du Canada Mediterranean Centre à lUniversité York de Toronto

. Adresse : 13 allée de la Fauvette - 37100 Tours – France

. Téléphone : (00 33) 02 47 49 01 87

. Courriel : fredericgaeltheuriau@orange.fr

. Naissance : le 24 juillet 1969 à Montluçon (Allier)

 

Curriculum vitae

 

. Enseignant du secondaire et chercheur à l’université en langue et littérature françaises, critique littéraire et essayiste, je suis spécialiste de la littérature sociale de la période médiévale à notre époque contemporaine, du Romantisme ainsi que de l’histoire des bibliothèques et de la culture populaires au XIXe siècle.

. Diplômé de l’Université François-Rabelais de Tours, D.E.U.G., Licence, Maîtrise, D.E.A. et Doctorat, je fus chargé denseignement et chercheur associé à l’Université François-Rabelais de Tours (E. A. 2115 : Histoire des représentations), suis enseignant du secondaire privé catholique et chercheur associé à l’Équipe d’Accueil (E.A. 6297) Interactions Culturelles et Discursives (I. C. D.) à l’U.F.R. de Lettres et Langues à l’Université François-Rabelais de Tours.

. Mes recherches portent plus particulièrement sur l’influence de la littérature savante, de l’Histoire et de la politique sur la poésie d’expression populaire en France du XVe au XIXe siècle ainsi qu’à la réception des poètes sociaux français en Russie et en Grande-Bretagne.

. J’ai publié de nombreux ouvrages, articles et contributions sur ce sujet et ai participé à de nombreux colloques nationaux et internationaux.

. Je suis directeur (depuis 2010) du Centre d’Études Supérieures de la Littérature ; vice-président (depuis 2008) de la Société des Amis du Centre d’Études Supérieures de la Renaissance ; membre (depuis 2003), ancien secrétaire (entre 2004 et 2010) de Conseiller culturel (depuis 2013) de l’Association Internationale de la Critique Littéraire ; membre (depuis 2007) du P.E.N. Club français (Poètes, Essayistes, Nouvellistes, Romanciers) ; membre (depuis 2013) de la George Sand Association (États-Unis), membre chercheur du Canada Mediterranean Centre de lUniversité York à Toronto au Canada (depuis 2015), membre (depuis 2016) de lAssociation Pierre de Ronsard et membre (depuis 2017) de lAssociation Internationale des Etudes Françaises. J’assure également de nombreuses conférences tant en France qu’à l’Étranger.

 

Profession

 

. Depuis 2015 : Membre du Centre de Recherches Canada Mediterranean Centre à lUniversité York de Toronto.

. Depuis 2013 : Chercheur associé à l’Université François-Rabelais de Tours, U.F.R. de Lettres et Langues, E.A. 6297, Interactions Culturelles et Discursives (I.C.D.).

. De 1999 à 2011 : chercheur doctorant puis associé à l
Université François-Rabelais de Tours, U.F.R. de Lettres et Langues, E.A. 2115, Histoire des représentations.

. Depuis 2007 : Essayiste.

. En 2008 : Intervenant dans un séminaire de M1 à l’Université François-Rabelais de Tours.

. En 2006 : Intervenant dans un séminaire de M2 à l’Université François-Rabelais de Tours.

. De 2004 à 2005 : Chargé d’enseignement à l’Université François-Rabelais de Tours.

. Depuis 2002 : Critique littéraire.

. Depuis 1999 : Enseignant de littérature française dans le secondaire et le supérieur.

. Depuis 1996 : Écrivain, homme de lettres.

   

Diplômes et attestations

 

. Attestation de Chercheur associé à l’Université François-Rabelais de Tours depuis 2013.

. Doctorat de Lettres Modernes à l’Université François-Rabelais de Tours, en 2002, avec soutenance d’une Thèse sous la direction des Professeurs de Lettres Daniel Leuwers (Tours), Jean-Luc Steinmetz (Nantes), Jacques Paquin (Trois-Rivières, Québec), et du Maître de Conférences en Histoire Jean-Marie Moine (Tours), sous le titre Poésies complètes de Savinien Lapointe : vie d’un poète populaire et analyse critique d’une œuvre sociale. Mention très honorable avec félicitations du jury à la majorité des voix.

. D.E.A. (avec équivalence Master) de Lettres Modernes à l’Université François-Rabelais de Tours, en 1999, avec soutenance d’un mémoire sous la direction du Professeur de Lettres Daniel Leuwers, sous le titre Les Poésies sociales de Savinien Lapointe : établissement et analyse du texte. Mention très bien.

. Maîtrise de Lettres Modernes à l’Université François-Rabelais de Tours, en 1998, avec soutenance d’un Mémoire sous la direction des Professeurs de Lettres Pierre Maréchaux et Michel Simonin, sous le titre Les Chansons sociopolitiques de Savinien Lapointe. Mention bien.

. D.E.U.G. puis Licence de Lettres Modernes à l’Université François-Rabelais de Tours obtenus respectivement en 1996 et 1997.

 

Cours et charges dispensés

 

. 6e-3e : Français au programme des classes de collège.

. 6e-3e : Latin au programme des classes de collège (langue, civilisation et littérature).

. 2de-BTS : Littérature française au programme des classes de lycée.

. L1 : Méthodologie de la dissertation littéraire ; méthodologie du résumé de texte littéraire ; grammaire française.

. M1 : P.-J. de Béranger et A. France, engagement politique et social et rapports avec la Russie.

. M2 : La poésie sociale et sa réception à l’étranger (concept de « poésie d’expression sociale », George Sand, Savinien Lapointe, langage poissard, poésie dialectale, poésie féminine, Russie, Grande-Bretagne, religion, XIXe siècle).

. M2 : Chargé de codiriger, à titre consultatif, le Master 2 d’Histoire contemporaine (2015) de Jean-François Bérel (qui obtint la note 16/20 avec accord de principe de poursuite en Doctorat), sous la direction de Robert Beck (Université François-Rabelais de Tours).

. Doctorat : Chargé du suivi, à titre consultatif, des recherches menées en sciences de l’éducation par Jamal Ahmed Ben Zreba (thésard dernière année en 2006-2007), sous la direction des Professeurs Michel Favre (Université de Nantes) et Bertrand Bergier (Université Catholique de l’Ouest d’Angers) sur L’Intégration scolaire des élèves en situation de handicap moteur en E.P.S. : représentations sociales et pratiques pédagogiques des enseignants (méthodologie de la recherche, langue française, conseils sur le handicap dans les classes laborieuses après des accidents de travail au XIXe siècle, cité dans la thèse qui obtint la mention très honorable) ; chargé du suivi, à titre consultatif, de la thèse menée en Histoire Médiévale par Saïd Alkhabbash (thésard dernière année en 2010-2011), sous la direction de Françoise Micheau (Université Panthéon-Sorbonne) sur Les Sources de la fiscalité en Islam des origines à la chute des Omeyyades.

Actualités  
  Vendredi 17 février 2017, 11h00, Université de Sfax (Tunisie), communication sur « Apport ethnologico-linguistique de Tales of Heritage I & II » à l'occasion du colloque international sur « Hédi Bouraoui entre l'ancien et le nouveau ».

JE SUIS CHARLIE-HEBDO : Sous la Monarchie de Juillet, le poète Savinien Lapointe choisit, dans la poésie sociale « L’Infanticide » (1840), le « tranchant de [son] vers » au sous-entendu « tranchant du fer » comme arme de combat littéraire contre les iniquités de son temps. Par ailleurs, dans la poésie satirique « Les Factieux » (1849), il livra cette pensée magnifique et criante de vérité à propos de la liberté : « La liberté n’est pas une œuvre d’attentat. / Ce n’est pas seulement commettre un fratricide ; / Mais qui tue en son nom devient liberticide ! / Sachez faire accepter, non imposer nos droits. »
Il y a, dans cette sage parole poétique, un écho à l'actualité récente. Premièrement, par une compréhension d'analogie en remplaçant le terme « liberté » par « conviction » au nom de laquelle « celui qui tue en son nom devient » la négation de celle-ci. Deuxièmement, par une compréhension d'opposition puisque ce ne fut point la liberté le moteur des attentats mais au contraire la liberté qui en fut la cible. Quoi qu'il en soit, la liberté ne revient point à faire n’importe quoi n’importe comment. Les évènements des 7, 8 et 9 janvier 2015, les coups reçus par Charlie-Hebdo et les autres, retentissent dans le Monde comme une atteinte à la liberté de pensée, d’expression et même de confession.
La démocratie, avec ses qualités et ses défauts, s’en trouve au contraire renforcée. Ceux qui ont commis cet acte infâme, barbare, raciste, sont incapables de réflexion en ayant été les bras armés de groupuscules mal intentionnés en réalité éloignés des préceptes d’un Dieu miséricordieux. Preuve est faite, une fois encore dans l’Histoire, comme le remarquait déjà à la Renaissance l’Humaniste François Rabelais dans son Pantagruel (chapitre 8), que « science sans conscience n’est que ruine de l’âme ».
Vive la liberté ! Vive la paix ! Vive la diversité !
 
Bouton "J'aime" de Facebook  
   
Publicité  
   
29475 visiteurs (55141 hits)
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=